Outils pour utilisateurs

Outils du site


archive:formation:les_relations

Les relations

Une relation permet de modéliser un objet composé de plusieurs autres, par exemple une rue et ses tronçons, une ligne de bus et ses arrêts. Une relation permet d'associer logiquement des objets proches, par exemple les restrictions à un carrefour.

Une relation ne doit pas être utilisée pour :

  • créer des catégories, comme les restaurants d'une chaîne (que l'on identifiera avec l'attribut operator par exemple)
  • faire des regroupements géographiques, par exemple les sentiers de Bretagne (qui pourront être obtenus par une requête spatiale).

Toute relation doit porter un attribut type, dont la valeur définit le type d'objet représenté. Voici les types de relations les plus courants :

type= Objet représenté Exemples
associatedStreet Une rue, ses tronçons et ses adresses Rue de la Poste, Place de l'Église
route Itinéraire Une route (N10, A84), un ligne de bus et ses arrêts, un itinéraire de randonnée
boundary Limite administrative Communes, EPCIs, départements, régions, pays …
restriction Restriction de manoeuvre Interdiction de tourner à gauche à un carrefour
waterway Cours d'eau La Loire découpée en sections … et ses affluents

Une relation est constituée d'une suite ordonnée d'éléments. Ces éléments (nodes, ways ou relations) peuvent avoir un rôle. Ainsi une rue est une relation de type associatedStreet constituée de ways avec le rôle de street (les tronçons) et de nodes avec le rôle de house (les adresses).

Combinons nodes, ways et relations

Le schéma suivant illustre comment nodes, ways, relations et tags se combinent pour décrire une petite section de voirie.

Sur le Wiki : les types de relations


Section précédente: Les attributs

Section suivante : Les surfaces

  • Printable version
  • Export to OpenOffice
  • Export to PDF
  • Add page to book
  • Tools:
archive/formation/les_relations.txt · Dernière modification: 2017/11/12 10:34 par admin