Outils pour utilisateurs

Outils du site


openstreetmap:contribuer:collecter_des_donnees_sur_le_terrain

Collecter des données sur le terrain

Contribuer à partir de relevés terrain se fait généralement en deux temps : 1/ la collecte d'informations sur le terrain, 2/ la saisie des données. Il est en effet souvent nécessaire de consulter le wiki des éléments cartographiques, opération peut commode sur un smartphone ou même une tablette.

La collecte d'information est réalisée soit sur une carte imprimée soit avec un smartphone équipé d'un récepteur GPS et d'une application dédiée.

Utiliser des cartes imprimées

Le site http://fieldpapers.org/ permet de produire des cartes spécifiquement pour les rélevés terrain :

  • l'utilisateur saisit un nom de lieu puis définit la zone à imprimer sur une carte interactive
  • le fond de carte, le format et l'orientation du papier peuvent être modifiés
  • la zone à imprimer peut aussi être réparties sur plusieurs pages en créant un atlas
  • un fichier PDF est généré (cela peut prendre quelques minutes) et peut ensuite être téléchargé pour être imprimé

On dessine directement sur la carte ses observations, éventuellement en incluant des renvois vers des notes plus complètes au verso ou sur une autre feuille. Il est ensuite possible de scanner la carte modifiée sur le site utilisé pour la générer : la carte est alors géoréférencée grâce au QR code et aux points de calage, et peut être utilisée en fond de carte pour saisir les données, notamment dans l'éditeur en ligne iD.

L'utilisation de cartes imprimées est adaptée aux zones déjà bien cartographiées (on voit ce qui est déjà sur la carte) et aux zones urbaines denses. Il convient alors d'utiliser un niveau de zoom élevé.

Sur le Wiki : Field Papers

Collecter des informations avec un smartphone

Un smartphone équipé d'un GPS est un formidable outil pour collecter des données sur le terrain. L'application OSMTracker, disponible sur Android et Windows Phone, est l'application privilégiée. Elle permet d'enregistrer un parcours (une trace GPS) et d'y associer ses observations :

  • en sélectionnant les éléments observés sur l'écran
  • en prenant des photographies géolocalisées
  • en enregistrant des notes vocales ou écrites

La trace et les observations peuvent ensuite être exportées pour être utilisées au sein de l'application de saisie JOSM. Il est conseillé de téléverser ses traces sur le serveur OpenStreetMap, celles-ci peuvent être utilisées par d'autres contributeurs et témoignent de l'origine des données.

Les photos géolocalisées sont très utiles, car elles permettent de compléter et vérifier ses observations à posteriori, lorsque l'on saisit les données et consulte le wiki des éléments cartographiques. Lorsqu'on se contente de cartographier des points ou de qualifier des éléments linéaires existants, l'usage seul de photographies localisées peut être suffisant.

Il est possible de collecter une trace GPS avec d'autres applications mobiles et des récepteurs GPS. Plusieurs pages du Wiki comparent les matériels et logiciels disponibles : Software/Mobile et GPS Reviews en sont les points d'entrée.

Applications pour contribuer en mobilité

Plusieurs applications mobiles permettent de modifier la base OpenStreetMap directement sur le terrain. Cela va des applications généralistes comme Vespucci à des applications dédiées comme Wheelmap. Ces applications nécessite bien sûr une connexion 3G.

L'application Androïd OSM Contributor de la société française Jawg permet de contribuer sur des POIs avec une ergonomie très accessible, il est possible de produire des applications thématiques en définissant des profils de contribution. Le projet Jungle Bus développe un fork de OSM contributor pour faciliter la contribution sur les arrêts et lignes de bus.

  • Printable version
  • Export to OpenOffice
  • Export to PDF
  • Add page to book
  • Tools:
openstreetmap/contribuer/collecter_des_donnees_sur_le_terrain.txt · Dernière modification: 2020/01/10 09:57 par admin